Archives par étiquette : Voyage

[16] – Musée Géo Charles

MUSEE-GEO-CHARLES LOGO QUADRI

Musée Géo Charles
1, rue Géo Charles
38130 Echirolles
04 76 22 58 63
www.ville-echirolles.fr/sortir/geocharles/geocharles.html
bus n°11, arrêt « Musée Géo Charles »
Plan d’accès

– – – – – –

ART & BICYCLETTE

L’opportunité du centenaire du Tour de France mais aussi les liens de Géo-Charles poète sportif avec le cyclisme, l’occasion était rêvée de saluer à travers le patrimoine du musée et l’histoire de l’art moderne et contemporain, les relations fécondes entre l’art et la bicyclette.

Une exposition organisée à partir de prêts des collections du musée et des collections publiques et privées en France. Elle propose un dialogue inattendu entre des oeuvres d’art et un objet emblématique de la modernité : la bicyclette. Elle a traversé tous les courants et disciplines artistiques et elle a fasciné les créateurs. Elle est un symbole de liberté et de vitesse dans un siècle où art et cyclisme se confondent.

– – – – – –
Ouvert samedi et dimanche de 14h à 19h
> Visite commentée de l’exposition dimanche à 16h

[13] – Artothèque / Bibliothèque Kateb Yacine

logo-arthoteque

Artothèque municipale de Grenoble
Bibliothèque Kateb Yacine
Grand’Place – Centre commercial
38100 Grenoble
04 38 12 46 20
www.bm-grenoble.fr
Tram A arrêt « Pôle Sud », Parking gratuit.
Plan d’accès

– – – – – –

Minimalistement 
Valerie Gondran

« Valérie Gondran est auteur photographe, résidant à Grenoble. Elle est diplômée de l’école nationale supérieure de Grenoble. Sa formation auprès de grands photographes et professionnels, la mènera à développer une recherche personnelle en noir et blanc et en couleur. Elle s’attache à raconter de petites histoires, « déambulations photographiques » liées à des voyages ou à des parcours récurrents, volontairement énigmatiques et éclatées, afin que ceux qui les regardent puissent à leur tour imaginer leur propre récit. Ses tirages sont la plupart du temps des miniatures car l’intimité qu’elles génèrent est propice à cette reformulation narrative.

« Valérie Gondran fait le choix de la proximité avec le sujet afin de donner à voir au plus intime le parcours en train de s’écrire en petits fragments des lieux traversés. Elle rend compte des paysages à travers les courants qui traversent sa conscience, sa pensée. Temps vécu, temps pressenti, temps à venir. Ses images restituent la rencontre entre son monologue intérieur et la couleur de chaque instant déposé.

Les images s’enchainent sans idée de suite. Les lieux semblent désertés, sans recours. L’homme n’est pratiquement jamais montré, mais il occupe l’espace, en soupçons, partout. Ce sont les objets, les paysages, l’architecture, les murs, les vitrines, les animaux, le religieux, la mort qui racontent l’histoire. » MinA Cairn

Gondran_01 Gondran_02

– – – – – –
Ouvert samedi de 12h à 18h30
> Visite de l’exposition en présence de Valérie Gondran samedi à 16h

 

[9] – L’EX.C.ES – Galerie Mobile

logoexces
L’EX.C.ES – Galerie Mobile
c/o Ateliers Brise Glace, 14, rue Jacquard,
38000 Grenoble
06 50 70 27 40
http://l.exces.free.fr/SPIP2/
e.x.c.e.s.info@gmail.com
Accès : Bus n° 13 & 16, arrêt « Capuche », Tram A, arrêt « MC2 ».
Plan d’accès

– – – – – –

QUELQUE PART

Techniques singulières – installation Marie Moreau, avec Anne-Laure Pigache.  De l’errance à la combine, fabrique d’un braconnage du réel en iconographie de poche.
D’ici là, le milieu – pièce sonore à marcher Lauriane Houbey, avec Anne-Julie Rollet. Topographie des lieux communs. Entre le son et le sol surgissent des paysages d’épopées intimes.

– – – – – –
Ouvert samedi et dimanche de 15h à 19h
> D’ici là, le milieu activée à 16h, 17h et 18h

> Vernissage vendredi 11 à 17h

[17] – Lieu d’art contemporain – La Halle

logo-la-halle

La Halle
Lieu d’art contemporain
La Halle Jean Gatégno
38680 Pont en Royans
04 76 36 05 26

– – – – – –

Ouvert samedi de 9h à 12h et de 14h à18h et dimanche de 15h à 19h.
Habitées – Roosevelt Island / Le Havre / Gunkanjima / Rotterdam
Avec les vidéos de :
Béatrice Gibson, A Necessary Music, 2008 collection d’Isabelle et Jean-Conrad Lemaître
Jordi Colomer, No ? Future !, 2006 collection Fonds régional d’art contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur, Marseille, France
Louidgi Beltrame, Gunkanjima, 2010 collection Fonds régional d’art contemporain du Centre, Orléans, France
Valérie Jouve,Time Is Working Around Rotterdam, 2006 collection MAC/VAL, musée d’art contemporain du Val-de-Marne, France

Quatre vidéos, quatre lieux : une île (Roosevelt Island) près d’une île (Manhattan) qui est un port sur l’Atlantique. Un port, à l’autre bout de l’océan, sur la mer, Le Havre. Une île, japonaise, Gunkanjima, vouée à l’activité la plus souterraine, sous-terrienne, l’extraction minière, aujourd’hui abandonnée. Enfin un port, mais en pleine terre, Rotterdam, au confluent de la Meuse et du Rhin dont les eaux luttent contre le flux contraire de la mer du Nord. Quatre vidéos, au bord des eaux, notre vie sur terre, l’espace, le temps, les sons, les bruits qui font musique, les mouvements qui font image, nos liens, nos frontières. Des villes habitées, avant, aujourd’hui, demain ?
La visite de l’exposition dure le temps d’une séance de cinéma.

 

– – – – – –

Infos :
www.lahalle.org
direction Valence, à 62 km de Grenoble
Plan d’accès

[15] – Artothèque / Bibliothèque Kateb Yacine

logo-arthoteque

Artothèque municipale de Grenoble
Bibliothèque Kateb Yacine
Grand’Place – Centre commercial
38100 Grenoble
04 38 12 46 20

– – – – – –

Ouvert samedi de 12h à 18h30
Visite commentée de l’exposition à 16h
A contretemps
Patrick Taberna

Né à St Jean de Luz en 1964, Patrick Taberna vit à Paris. Sa rencontre avec la photographie a commencé dans les années 90 au gré de nombreux voyages en Europe, Asie, Moyen Orient, Etats-Unis. Voyages et littérature, une autre de ses passions,  l’ont mis en contact avec des personnes déterminantes dans son parcours de photographe : une correspondance avec Bernard Plossu et Robert Franck notamment . Il construit depuis plusieurs années une riche œuvre personnelle, à la fois autobiographie familiale et journal de voyage.
« A contretemps », c’est, dans un léger décalage par rapport au temps du quotidien, une photographie des sensations, ouverte au monde de l’enfance, à cet atelier des souvenirs où se forment les impressions durables. La simplicité est un équilibre difficile à atteindre. Patrick Taberna réussit dans sa photographie à nous faire partager ce bonheur d’un regard à la fois simple et unique ».
En 2004, il a publié « Au fil du temps » aux éditions Actes sud. Dans la postface de ce livre, Bernard Plossu écrivait  :  » Ce que je ressens en voyant ces images de Patrick Taberna, c’est qu’il en a besoin pour vivre ». Ce commentaire résume la force et le sens de cette photographie qui se nourrit de l’essentiel,  puise à la source vive des souvenirs d’enfance…

– – – – – –

Infos :
www.bm-grenoble.fr
Tram A arrêt « Pôle Sud », Parking gratuit.
Plan d’accès

[14] – Laa / La Bifurk

logo_laa

LAA, Laboratoire d’Art d’Aujourd’hui
2 rue Gustave Flaubert
38100 Grenoble
04 76 23 57 00

– – – – – –

Ouvert samedi et dimanche de 15h à 18h
Vernissage vendredi 12 octobre à 18h
Géographies intérieures
Lauriane Houbey et Marie Moreau
Autres artistes invitées : Myrtille Adenot & Anne Laure Pigache.

Ces dessins sont des cartographies de leurs, de nos expériences, il y a des géographies multiples dans cette ville, des géographies qui s’accordent avec des territoires et des Histoires. Relever un itinéraire, esquisser
une carte, ça n’est pas pour autant dresser un cadastre, ni figer des relations, ni chercher à capter une indiscernable identité. Les cartes ne sont pas des instruments d’observation.
Ce sont des instruments d’évacuation.

Téléchargez le dossier de présentation

– – – – – –

Infos :
http://www.labifurk.com/
Tram A, arrêt « MC2 »
Plan d’accès

[11] – Galerie Ka&Nao

log ka&nao

Galerie Ka&Nao
6, rue Aubert Dubayet
38000 Grenoble
04 76 53 86 79  / 06 07 46 12 99

– – – – – –

Ouvert samedi de 13h à 20h et dimanche de 10h à 18h
Vernissage samedi à 18h / Présence de l’artiste.
Le Voyageur Sentimental
Mirka Lugosi

« Je ne prétends pas dire ce que sont les choses, je raconte la sensation qu’elles me firent » (Stendhal)

Ce qui surprend dans l’approche du dessin par Mirka Lugosi c’est sa capacité à percevoir plus qu’à observer : Mirka ne dessine pas d’après nature mais depuis l’image de la nature prise au piège d’un miroir sans teint.
A l’instar de Lawrence Sterne qui contribua à faire du récit de voyage un genre nouveau à la fin du 19ème siècle (a sentimental journey through France and Italy -1768), Mirka Lugosi nous convie à un voyage où le minuscule, l’inhabituel et le fugace prennent la place du répertoire classique de l’observation objective. Les objets et les personnages sont traités sans aucune hiérarchie, avec la même précision.
Chez Mirka Lugosi, la mine de crayon n’est pas seulement l’outil, elle est avant tout la matière qui constitue son univers : Les arbres sont de crayon, comme les animaux ou les humains, le ciel et les montagnes.
En jouant avec les formes capricieuses de la nature, en s’inspirant d’elle pour mieux la transfigurer, elle fait que chaque chose devienne naturellement artificielle.
Mirka Lugosi raconte des histoires comme on se promène. Elle provoque des rencontres fortuites et souvent improbables ; elle note ce qui la touche et non ce qui est juste. Elle remue des sensations contradictoires, du merveilleux à l’effrayant, comme autant de manifestations climatiques. Et si elle montre le plus souvent une beauté mélancolique, elle est toujours terriblement exaltante.

Gilles Berquet

– – – – – –

Infos :
www.ka-nao.com
Tram Arrêt « Victor Hugo »
Plan d’accès

[7] – VOG

LOGO VOG LOGO FONTAINE

Le Vog
10 avenue Aristide Briand,
38600 Fontaine
04 76 27 67 64

– – – – – –

Ouvert samedi de 14h à 19h et dimanche de 14h à 18h
Galeries Nomades
Mathilde Barrio Nuevo

Mathilde Barrio Nuevo a d’abord concentré ses recherches sur les mécanismes de construction de la fiction. Elle conçoit alors des formes en volume, des installations, des photographies qui font l’objet d’un important travail de mise en scène. Au VOG, l’artiste reconstitue un faux laboratoire : elle déploie une fouille fictive selon une véracité scientifique avec trois installations dans chacune des salles qui disséminent des indices et construisent une fiction commune.
Née en 1987, vit et travaille à Saint Maur des fossés (Val de Marne), diplômée de l’École Nationale des Beaux Arts de Lyon en 2010.

– – – – – –

Infos/accès :
http://levog-fontaine.eu/
Accès : Tram A  arrêt « Les Fontainades – Le VOG»
Plan d’accès

[1] – Centre d’art Bastille – CAB

 BASTILLE QUADRI

LE CAB
Centre d’Art de la Bastille
Site sommital de la Bastille,
38000 Grenoble
04 76 54 40 67

– – – – – –

Ouvert samedi et dimanche de 11h à 18h
Origins
Studio 21bis

À l’invitation du Centre d’Art Bastille à Grenoble, le Studio 21bis s’est vu chargé de concevoir et de réaliser un commissariat d’exposition intimement lié à ses problématiques et aux enjeux qui animent ses réflexions et sa pratique.
Le Studio 21bis a souhaité pour cette exposition mettre en exergue les possibles et évidents liens entre les premiers artistes connus et identifiés et ceux plus contemporains.

Considérant l’héritage historique et artistique de l’Humanité dans sa globalité, le Studio 21bis a souhaité exposer certaines des premières manifestations artistiques connues et ainsi qualifiées. De ce fait il s’est employé, à questionner les notions d’archéologie. Il s’agit d’établir ou de rétablir les connexions entre les pratiques contemporaines et celles du passé, d’interroger les mobiles de la création à travers les âges. Cette cohabitation donne lieu à un investissement total de ce lieu atypique qu’est le Centre d’Art Bastille.

Par le biais de son matériau de prédilection qui est le carton, le Studio 21bis a souhaité transformer le lieu d’exposition en invitant le spectateur à une immersion en un monde surprenant. Après l’ascension en téléphérique, le public plongera dans  l’exposition, aux du connu et de l’inconnu.


Studio 21bis

Romain Demongeot et Laurent Lacotte.
Nés en 1980.
Vivent et travaillent à Paris, France.

Préoccupés par les notions artistiques et sociétales contemporaines Studio 21bis explore avec récurrence les territoires liés à l’espace public. Ils trouvent écho à leurs réflexions environnementales, culturelles et existentielles dans le carton, leur matériau de prédilection. À partir de celui-ci, Ils font apparaître dans l’espace urbain, des objets fragiles, des dispositifs éphémères questionnant leur rapport à l’habitat et aux sphères publiques notamment. Ainsi, et ce depuis le début de leur collaboration, ils ont parcouru de nombreuses places où, en relation directe avec le contexte, ils ont créé des pièces fugitives éclectiques. Pour chacune de ces sculptures précaires, ils produisent ensuite une image photographique au cadrage et au rapport entre sujet et fond savamment calculé en laissant l’oeuvre se décomposer ou être détruite derrière eux. Par ailleurs, et suite à diverses invitations, ils ont été amenés à pénétrer l’intérieur de centres d’art ou autres structures et à repenser les modalités d’exposition inhérentes à ces lieux.


– – – – – –

Infos :
www.cab-grenoble.net
Téléphérique de la Bastille.
Plan d’accès