Archives par étiquette : Vidéo

[11] – ESAD •Grenoble •Valence

École supérieure d’art et design Grenoble-Valence
25 rue Lesdiguières, 38000 Grenoble
04 76 86 61 30
www.esad-gv.fr
Tram arrêt « Préfecture », Bus n°13 arrêt « Champollion »
Plan accès

Galerie Xavier Jouvin
48, quai Xavier Jouvin, 38 000 Grenoble
Tram B, arrêt « Notre-Dame Musée », Bus n° 16, arrêt « Xavier Jouvin ».

Ateliers tous publics
3, rue Fédérico-Garcia-Lorca, 38 100 Grenoble
04 76 86 52 02
Tram A, arrêt « MC2 ».

– – – – – –


Vient de sortir 2013
Cette exposition présentée dans les deux galeries de l’école (au sein de l’ESAD, 25, rue Lesdiguières et en face du Musée, 48, quai Xavier Jouvin) permet de connaître le travail des jeunes artistes fraichement sortis de l’École supérieure d’art et design Grenoble-Valence. Il s’agit de 15 diplômés de DNSEP (diplôme national supérieure d’expression plastique, niveau master), section art, tous médias confondus, de l’ESAD Grenoble et de l’ESAD Valence. L’enseignement expérimental dans tous les domaines des arts plastiques proposé par l’ESAD Grenoble-Valence prend forme dans les propositions de ces jeunes artistes qui montrent des œuvres faisant parties de leurs travaux de diplôme. Peinture, sculpture, installation, photographie, vidéo, performance, tous ces médias – et leur confrontations et croisements – sont à trouver.

Artistes participants : David Ardin, Cyril Behncke, Thomas Braize, Judith Chancrin, Gwenaëlle Chastagner, Charlotte Dinnematin, Florent Durieux, Laëtitia Grun, André Guiboux, Charlotte Hourdin-Gomez, Guillaume Legrand, César Lombardo, Rachel Marks, Laurie Munoz, Nathalie Muchamad, François Roux, Di Wu, Meng Xu.

01 David Ardin 02 David Ardin 03 Cyril Behnke 04 Cyril Behnke 05 Cyril Behnke 06 Thomas Braize 07 Thomas Braize 08 Judith Chancrin 09 Florent Durieux 10 Florent Durieux 11 André Giboux 12 André Giboux 13 Charlotte Hourdin Gomez 14 Guillaume Legrand 15 Guillaume Legrand 16 Guillaume Legrand 17 Nathalie Muchamad 18 François Roux

 

– – – – – –
 Ouvert samedi et dimanche de 10h à 18h30
> Vernissage à l’école le vendredi à 17h
> Performances (galerie de l’école rue Lesdiguières) samedi et dimanche à 15h et à 17h


Dépliés
Les Ateliers tous publics de l’ÉSAD présentent un choix de livres d’artistes contemporains issu des fonds de la bibliothèque de l’école.

– – – – – –
Ouvert samedi de 9h à 13h

[10] – MAGASIN – CNAC

LogoMagBleu

MAGASIN
Centre National d’Art Contemporain
Site Bouchayer-Viallet
8 esplanade Andry farcy
38000 Grenoble
04 76 21 95 84
www.magasin-cnac.org
tram A direction fontaine, arrêt « Berriat le Magasin »
Plan d’accès

– – – – – –

Deimantas NARKEVIČIUS
Da Capo
Sculpteur de formation, Deimantas Narkevičius développe un travail basé sur la narration à travers le film et la vidéo. À travers ses oeuvres, il explore l’Histoire de son pays, la Lituanie, en partant de son environnement intime et familier et en utilisant des techniques ainsi que des codes visuels et sonores des films et documentaires datant de la période soviétique.

Vytautas VIRŽBICKAS
« Comment te raconter une histoire connue ? – Ne la raconte pas. »
Ce jeune artiste lituanien aime travailler avec l’espace et les matières. Ses travaux mêlent installations et sculpture figurative qu’il aborde de façon innovante en leur conférant une certaine théâtralité.

Deimantas Narkevičius, "Energy Lithuania", 2000 Vytautas Viržbickas, "Open the windows, let the flies out", 2012 Deimantas Narkevicius, "Restricted Sensation", 2011


– – – – – –
Ouvert samedi et dimanche de 14h à 19h
> Vernissage vendredi 11 à 18h

> Parcours découverte pour les enfants de 6 à 12 ans samedi de 14h30 à 15h30
> Visite famille dimanche à 15h
> Visites commentées samedi à 16h et dimanche à 14h30 et 16h

En partenariat avec l’Institut Français et la Ville de Grenoble.

[1] – Centre d’art Bastille – CAB

 BASTILLE QUADRI

LE CAB
Centre d’Art de la Bastille
Site sommital de la Bastille,
38000 Grenoble
04 76 54 40 67

– – – – – –

Ouvert samedi et dimanche de 11h à 18h
Waterfalls
Nicolas Sassoon

Le travail de Nicolas Sassoon prend pour point de départ les représentations fantasmées du paysage, de l’architecture et de l’environnement domestique via l’utilisation d’outils informatiques. A travers une imagerie fondée sur les premiers dessins et rendus par ordinateurs, les œuvres de Nicolas Sassoon se caractérisent par un encodage radical des formes, dans lesquelles des sujets premièrement figuratifs basculent dans l’abstraction, le phénomène optique et la contemplation. Membre des collectifs Computers Club et Wallpapers, Nicolas Sassoon diffuse une partie essentielle de sa production sur Internet via le format du GIF animé. Son activité est également visible au travers de multiples expositions internationales et collaborations dans les domaines de l’architecture, la haute couture ou la production d’événements musicaux.
Nicolas Sassoon a exposé à la Miami Art Fair (US), la Tokyo Art Fair (JP), au Today Art Museum (CN), New Museum (US), Portland Art Museum (US), Cincinnati Art Museum (US), Museum Of The Moving Image (US), 319 Scholes (US), Eyebeam (US), May Gallery (US), Contemporary Art Gallery (CA), Every Letter in the Alphabet (CA), Charles H.Scott Gallery (CA), Western Front (CA), Trinity Square Video (CA), TINBOX Contemporary Art Gallery (FR), LMD Galerie (FR), Berlin Fashion Week (DE), MU Eindhoven (NL). Nicolas Sassoon vit et travaille à Vancouver, Colombie Britannique, Canada.

Brian Smith en concert
Dimanche 13 octobre à 16h
Brian a grandi au milieu des fermes, forêts et montagnes de Willamette Valley en Oregon. Inspiré par son frère aîné, il a commencé à jouer à la guitare à l´âge de quatorze ans. Un an plus tard, il enregistra déjà ses premières chansons. Depuis, il a écrit et enregistré plus de 425 chansons et a fait cinq tournées sur la côte ouest des Etats-Unis, a joué en Equateur, au Pérou et ainsi que dans treize pays européens. Il a créé un album contenant plus de quarante chansons personnalisées pour chacun de ses amis les plus proches. Il a aussi été président de la Guilde des musiciens de l’Oregon State University pendant deux ans, et a fondé son propre festival de musique ainsi qu’un collectif de music DIY à Corvallis, Oregon, qu’il a géré pendant trois ans. Brian est actuellement en tournée permanente et vie son rêve.

WATERFALLS_NS_2013

– – – – – –

Infos :
www.cab-grenoble.net
contact@cab-grenoble.net
Téléphérique de la Bastille.
Plan d’accès

[17] – Lieu d’art contemporain – La Halle

logo-la-halle

La Halle
Lieu d’art contemporain
La Halle Jean Gatégno
38680 Pont en Royans
04 76 36 05 26

– – – – – –

Ouvert samedi de 9h à 12h et de 14h à18h et dimanche de 15h à 19h.
Habitées – Roosevelt Island / Le Havre / Gunkanjima / Rotterdam
Avec les vidéos de :
Béatrice Gibson, A Necessary Music, 2008 collection d’Isabelle et Jean-Conrad Lemaître
Jordi Colomer, No ? Future !, 2006 collection Fonds régional d’art contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur, Marseille, France
Louidgi Beltrame, Gunkanjima, 2010 collection Fonds régional d’art contemporain du Centre, Orléans, France
Valérie Jouve,Time Is Working Around Rotterdam, 2006 collection MAC/VAL, musée d’art contemporain du Val-de-Marne, France

Quatre vidéos, quatre lieux : une île (Roosevelt Island) près d’une île (Manhattan) qui est un port sur l’Atlantique. Un port, à l’autre bout de l’océan, sur la mer, Le Havre. Une île, japonaise, Gunkanjima, vouée à l’activité la plus souterraine, sous-terrienne, l’extraction minière, aujourd’hui abandonnée. Enfin un port, mais en pleine terre, Rotterdam, au confluent de la Meuse et du Rhin dont les eaux luttent contre le flux contraire de la mer du Nord. Quatre vidéos, au bord des eaux, notre vie sur terre, l’espace, le temps, les sons, les bruits qui font musique, les mouvements qui font image, nos liens, nos frontières. Des villes habitées, avant, aujourd’hui, demain ?
La visite de l’exposition dure le temps d’une séance de cinéma.

 

– – – – – –

Infos :
www.lahalle.org
direction Valence, à 62 km de Grenoble
Plan d’accès

[10] – MAGASIN – CNAC

LogoMagBleu

MAGASIN
Centre National d’Art Contemporain
Site Bouchayer-Viallet
155 cours Berriat
38000 Grenoble
04 76 21 95 84

– – – – – –

Ouvert samedi et dimanche de 14h à 19h
Vernissage vendredi 12 octobre à 19h / Visites guidées samedi à 16h et dimanche à 14h30 et 16h / Visite famille dimanche à 15h.
Aujourd’hui à 10 ans / This Day at Ten
Akram Zaatari

L’exposition de l’artiste libanais Akram Zaatari au MAGASIN prendra pour point de départ le long métrage Aujourd’hui (Al Yaoum/This Day), produit par le musée Nicephore Niepce à Chalon-sur-Saône et réalisé entre 2000 et 2003.
Dans Aujourd’hui, Akram Zaatari interroge des archives vidéos et photographiques du Liban, de la Syrie et de la Jordanie ainsi que ses archives personnelles – des enregistrements et des photographies de l’artiste réalisés pendant l’invasion israélienne du Liban en 1982 – pour examiner la production et la circulation des images dans un contexte de division géographique et mentale du Moyen-Orient. Il étudie la manière dont les différents médias sont mis au service du pouvoir, de la résistance et de la mémoire ; il analyse les modes d’accès à l’information et se préoccupe de la représentation des conflits au Moyen-Orient.
Co-fondateur de la Fondation Arabe pour l’Image (AIF), Akram Zaatari oeuvre pour la divulgation du patrimoine photographique du Moyen-Orient à travers un important travail de collecte et d’archivage. Son travail d’artiste s’articule autour de la notion d’archive et s’appuie sur l’étude des pratiques photographiques en croisant l’histoire d’une société et de son pays.
Pour le dixième anniversaire de ce long métrage, Akram Zaatari placera Aujourd’hui au centre de son exposition au MAGASIN, transformant l’espace d’exposition en cinéma, autour duquel s’articuleront des oeuvres conçues durant ces dix dernières années.
Né en 1966 à Saïda dans le sud du Liban, Akram Zaatari vit et travaille à Beyrouth. Il a commencé sa carrière en tant qu’architecte à Beyrouth. Il a ensuite obtenu un Master en Media Studies à la New School de NYC. Il est retourné au Liban au début des années 1990 où il a travaillé dans le milieu de la télévision. En 1997, il co-fonde la Fondation Arabe pour l’Image (AIF) qui collectionne et conserve l’histoire photographique du Moyen-Orient et du Maghreb.

Commissaire d’exposition : Yves Aupetitallot

     

– – – – – –

Infos :
http://www.magasin-cnac.org
tram A direction fontaine, arrêt « Berriat le Magasin »
Plan d’accès

[9] – ESAD •Grenoble •Valence

École supérieure d’art et design Grenoble-Valence
25 rue Lesdiguières,
38000 Grenoble
04 76 86 61 30

– – – – – –

Ouvert samedi et dimanche de 10h à 18h30
Vernissage vendredi à 17h à l’ESAD
Vient de sortir 2012 : les nouveaux diplômés art de l’École supérieure d’art et design Grenoble-Valence

Cette exposition qui se présente dans les deux galeries de l’école (au sein de l’ESAD, 25, rue Lesdiguières et en face du Musée, 48, quai Xavier Jouvin) permet de connaître le travail des jeunes artistes fraichement sortis de l’École supérieure d’art et design Grenoble-Valence. Il s’agit de 15 diplômés de DNSEP (diplôme national supérieure d’expression plastique, niveau master), section art, tous médias confondus, de l’ESAD Grenoble et de l’ESAD Valence.
L’enseignement expérimental dans tous les domaines des arts plastiques proposé par l’ESAD Grenoble-Valence prend forme dans les propositions de ces jeunes artistes qui montrent des œuvres faisant parties de leurs travaux de diplôme.  Peinture, sculpture, installation, photographie, vidéo, performance, tous ces médias – et leur confrontations et croisements – sont à trouver. Vu les différents intérêts et investigations de chacun, il est impossible de confiner ce travail dans l’enclos d’une thématique, mais certaines zones d’intérêts en ressortent : le corps social, l’abstraction du corps,  et l’objet comme détenteur de mémoire peut-être décalé ou d’un potentiel à peine soupçonnable.

Artistes participants :
Marine Allibert, Baptiste Gaillard, Géric Alonzo Housset, Vincent Anaskieviez, Cloé Beaugrand, Stéphane Billot, Isabelle Crespo Rocha, Antonin Heurtin, Nayoung Kim, Charlotte Petri, Grégory Pirus, Maxime Rozalen, Capucine Thoraval, Ichen Tsou, Kevin Voinet.

 

– – – – – –

Infos :

www.esad-gv.fr
Tram arrêt « Préfecture », Bus n°13 arrêt « Champollion »
Plan accès

[3] – Oui

logo OUI - sombreindex

OUI
Centre d’Art Contemporain
56-58 Bd de l’Esplanade,
38000 Grenoble
04 57 39 84 92
infos@aoui.org

– – – – – –

Ouvert samedi et dimanche de 14h à 19h
Présence de l’artiste
RIDIN’
Raphaël Charpentié

Après trois jours de festival Dick head man Records, OUI accueille Raphaël Charpentié pour une exposition personnelle intitulée RIDIN’.
La pratique de Raphaël Charpentié est polymorphe, travaille l’absurde et l’idiotie, et manie l’humour et la poésie à tous les degrés. Pour RIDIN’, l’artiste propose une sélection de pièces récentes, la plupart réalisées à l’occasion de cette exposition, et produites, pour certaines, avec Kamel Makhloufi en collaboration avec le FabLab de Grenoble.
Ici, l’exposition est pensée comme un agencement de pièces toutes autonomes, sans lien les unes avec les autres, et rend compte de l’étendue d’une pratique. La pièce centrale, Ridin’ (2012), qui donne son titre à l’exposition, consiste en un lit, avec ses draps et oreillers, surélevé par un caisson sculpté et laqué de noir. De ce caisson se diffusent musique et lumière. L’expérience offerte est alors celle d’un tuning quelque peu détourné.
Autour  de  cette  installation  spectaculaire,  des  pièces  plus  minimales  sont  présentées.  Deux Spectrographes (2012) retranscrivent les sons ambiants, la musique de Ridin’ aussi bien que les sons émis par les visiteurs. Sur un socle, Sans titre (Caillou-shit) (2012) est posé. L’objet fait partie d’une collection à venir et témoigne d’une recherche patiente et rarement couronnée de succès : celle de cailloux ou morceaux de bois qui ressemblent à s’y méprendre à de la résine de cannabis.

L’artiste montre une série de photographies grand format, Sans titre (2012). L’érotisme, à première vue abstrait, se révèle rapidement sans ambiguïté. Les gros plans sur des corps de femmes vêtus de tissus très serrés ne laissent pas voir de chair, mais ne laissent pas non plus de place à l’imagination. Les images, explicites, flirtent avec la pornographie. Une autre série, de gravures sur carrelage cette fois,  est  présentée.  Baiser  ou  Pouce-à-bouche,  par  exemple,  reprennent  ces  mêmes  codes  d’un
érotisme qui montre plus qu’il ne suggère.

Plusieurs vidéos sont également exposées, dans lesquelles l’artiste apparaît. Ainsi, dans Sans titre, il mord le coup d’une femme en grognant de façon bestiale. Dans Moustiques (2012), il s’amuse à imiter l’insecte. Ses actions, à première vue légères, prennent une dimension rituelle que l’on retrouve souvent dans sa pratique.

Si  les  pièces  de  RIDIN’  sont  toutes  indépendantes  les  unes  des  autres,  le  travail  de  Raphaël Charpentié fait néanmoins la part belle à une poésie, parfois perverse, parfois naïve, ou dérision et solennité s’entremêlent.

Pascale Riou

Téléchargez le PDF de présentation

 

– – – – – –

Infos :
http://aoui.org/
Bus n° 3, 33, arrêt « petite esplanade »
Plan d’accès