[6] – La Halle – Centre d’Art

logo-la-halle

La Halle
Lieu d’art contemporain
La Halle Jean Gatégno
38680 Pont en Royans
04 76 36 05 26
http://www.lahalle-pontenroyans.org/
direction Valence, à 62 km de Grenoble
Plan d’accès

– – – – – –

Au Cœur des ténèbres
Karim Kal


Karim Kal observe la ville avec méthode, arpente ses lieux oubliés – la marge ou le banal – et en rapporte des images à la limite de l’abstraction, prises de nuit, qui mettent en avant quelques détails choisis, emblématiques de systèmes discriminants. On trouve dans ses images des archétypes de la frontière et de la délimitation (murs, portes condamnées, accès fermé par des chaînes, rivage), des marqueurs qui canalisent les personnes dans leurs trajets et leurs activités (arrêt de bus, aire d’autoroute) et des surfaces indéterminées, comme des espaces de liberté où la ville se permet une respiration involontaire, entre démolition et reconstruction. La ville, ainsi relue par l’artiste et interprétée comme un système social incarné dans des formes qui structurent l’individu (l’architecture, l’aménagement des voies de circulation, les terrains vagues et zones intermédiaires, la répartition des populations et des activités économiques) devient une forêt de signes plongée dans l’obscurité, et dans laquelle Karim Kal apporte sa lumière : le flash photographique. Celui-ci n’a pas une portée très lointaine, et s’il met en évidence les éléments les plus proches, il laisse aussi en paix une large part d’ombre. En visitant l’exposition, le visiteur confronté aux tirages grand format expérimente à son tour cet enveloppement de la nuit urbaine, vidée de toute présence. Il devient un explorateur des questions sociales et de l’urbain, presque à tâtons, comme un archéologue solitaire armé d’une lampe de poche déchiffrerait des traces d’organisation politique dans un site tout juste découvert. Ainsi, le titre de l’exposition fait référence au livre de Joseph Conrad, dans lequel une poignée de colons s’enfonce dans la jungle sur un bateau précaire, à la recherche d’un poste avancé dont le commandant charismatique est tombé dans une folie mégalomane. Depuis leur embarcation, ils ne voient autour d’eux qu’un périmètre réduit des berges du fleuve. Chaque signe observé, chaque son, se détachent de l’indifférente pénombre verte de la forêt et révèlent l’emprise irrésistible qu’elle exerce sur l’individu. Sur un mode similaire, les détails photographiés par Karim Kal sont eux aussi les signes du pouvoir de l’environnement proche sur l’être humain. Xavier Jullien, commissaire de l’exposition Directeur de la Halle.

Vernissage le samedi 13 septembre 2014.
Exposition ouverte du 16 septembre au 31 décembre 2014. Entrée libre.
Ouvert les mardis et vendredis de 16h à 19h
Les mercredis et samedis de 9h à 12h et de 14h à 18h et sur rendez-vous.

Karim Kal, "La mer à Fort-de-l’eau", tirage numérique sur papier baryté, 180 x 135 cm, 2014

DANS LE CADRE DES JAC
Ouvert samedi 11 octobre en continu de 9h à 18h
et dimanche 12 octobre en continu de 10h à 18h.
> Samedi à 16h :  visite de l’exposition et rencontre avec l’artiste : Karim Kal sera présent pour vous parler de ses œuvres, évoquer sa démarche, relater ses expériences et répondre à vos questions.
> Dimanche à 16h : visite d’ »Au Cœur des ténèbres » avec le commissaire d’exposition, Xavier Jullien.