[11] – Place à l’Art

Galerie Place à l’art
1 Place Porte de la Buisse
38 500 Voiron
04 76 35 52 89
www.galerieplacealart.fr
Plan d’accès

– – – – – –

Exposition collective autour du livre « d’être plus que nu » du Collectif Atelier du Bocage
Cécile Beaupère, dessins / Marie Ange Grea, textes / Emmanuel Spassoff, photographies /
Jeanne Roberts, danses / Jacques André, éditeur

ls travaillent pendant 2 ans et demi, ils se retrouvent tous les mois, sans se donner ni projet, ni objectif, ni thématique, ni comptes de résultat,
Ils s’installent des petits dispositifs : une planche, une corde, un escabeau, une table…
Les séances commencent par le mouvement du corps souvent mais pas que….
Ils dansent, écrivent, photographient peignent,
Au bout de tout ce temps passé, ils voient une histoire, ou une évidence qui s’est dessinée, ils ont eu envie d’en faire un livre qui raconte cette histoire ou cette évidence.

C’est un bout d’histoire qui commence avec
1 atelier
Dedans il y a une femme qui fait de la peinture
qui connaît un homme qui fait de la photographie
Elle rencontre une fille qui fait de la danse
qui connaît une fille qui fait de l’écriture
Ils sont donc 5
Et 6 avec le temps qui passe
Ils travaillent pendant 2 ans et demi, ils se retrouvent tous les mois, sans se donner ni projet, ni objectif, ni thématique, ni comptes de résultat
Ils s’installent des petits dispositifs : une planche, une corde, un escabeau, une table…
Les séances commencent par le mouvement du corps souvent mais pas que….
Ils dansent, écrivent, photographient peignent
Chacun à sa tâche, ensemble et ? séparément, chacun de son coté ?
Parfois même, la fille qui écrit fait des photographies, la femme qui peint dessine le photographe, parfois la fille qui danse ne bouge pas et le photographe photographie la fille qui écrit ou celle qui peint et parfois les 3 ensemble. Mais ça c’est quand on est fatigués de travailler et qu’on discute.
Au bout de tout ce temps passé, ils voient une histoire, ou une évidence qui s’est dessinée, ils ont eu envie d’en faire un livre qui raconte cette histoire ou cette évidence.
C’est là qu’ils ont rencontré un homme qui fait des livres.

Aujourd’hui on vous propose, un bout, un segment, un peu déplacé, un peu digéré, de cette histoire.
La fille qui danse et la fille qui écrit sont sur la scène, le mec qui fait des photographies est dans la salle, et la femme qui peint n’a pas pu être là ce soir, mais elle nous accompagne.

bocage04©spassoff dessin08©c.beaupère

DANS LE CADRE DES JAC
Ouvert Samedi 11 de 14h à 19h et dimanche 12 de 14h à 18h