[12] – Espace Vallès

VALLES_LOGO

Espace Vallès
Galerie municipale d’art contemporain
14, place de la République
38400 Saint Martin d’Hères
04 76 54 41 40
http://www.ville-st-martin-dheres.fr/valles.html
Bus n° 21, arrêt « Croix Rouge », Tram C, arrêt « Valmy ».
Plan d’accès

– – – – – –

Corps plongé dans un bain de lumières
K-LI-P / Philippe Veyrunes et  Christel Brink-Przygodda

L’un compose avec de la lumière, l’autre écrit avec son corps. Philippe Veyrunes et Christel Brink-Przygodda ont créé en 2005 le collectif K-LI-P (Korpër(corps)-Lumière Installation-Performance) dont le titre résume le programme et dont ils constituent le noyau dur. Leur intention vise, par des expériences communes, à mettre en friction, davantage qu’en fusion, leurs imaginaires. L’un comme l’autre sait ce qu’il ne veut pas faire. « Je ne me positionne pas en situation d’éclairer une danseuse qui essaierait de raconter un récit chorégraphique » , précise Philippe Veyrunes. Quant à Christel Brink-Przygodda, elle considère même que ce qu’elle fait ne ressort « pas de la danse, mais plutôt d’une écriture de partition appuyée sur le concept de performance ».

Tous deux travaillent à transformer l’espace physique, qu’ils façonnent avec la lumière et le corps, en un espace mental saturé de références culturelles, de souvenirs, de sons, d’images et de textes. Lui, pétri d’art minimal et conceptuel, construit une installation à base de tubes fluo dont il pilote les effets à distance en même temps qu’une multidiffusion de sons (entre autres des créations électroacoustiques de Jérôme Poret) et de séquences filmées de différentes sources. Elle, qui se situe dans la lignée de John Cage et Merce Cunningham, inscrit dans ce cadre mouvant des actions dansées découpées dans le rythme de l’espace, mais aussi des extraits vidéo du « journal du corps » qu’elle tient quotidiennement.
Heimat fuck you traite de la notion d’identité (heimat évoquant en allemand le pays natal, le nid, le cocon) et la met à l’épreuve, la fait, littéralement et dans tous les sens, voler en éclats. Pris dans ce dispositif, le spectateur se déplace dans un flux mémoriel qui l’entoure et l’englobe, une boucle tournoyante dans laquelle les images, les sons et le corps se superposent dans un grand mixage. Par sa présence en acte, le corps de la danseuse change tout, bouleversant l’univers virtuel de sa réalité tangible, vivante, humaine. Face à une telle profusion, le spectateur ne pourra opérer qu’une saisie fragmentaire, qu’il choisisse un point de vue ou papillonne devant l’avalanche des propositions visuelles qui s’offrent à lui. Car le duo d’artistes confesse avoir mis « beaucoup de choses à voir et à vivre » dans cette œuvre hybride, conçue à la croisée des arts plastiques et du spectaculaire.

Jean-Pierre Chambon

3 VOLETS Klip 3 VOLETS Klip 03 3 VOLETS Klip 01

– – – – – –
Ouvert samedi et dimanche de 15h à 19h
> Performance chorégraphique dimanche à 16h